Stérilisation : tout ce qu’il faut savoir, avec l’intervention de Rose – 1 –

Je vous propose de découvrir comment se passe la stérilisation chez la lapine en suivant l’intervention de Rose. Pendant quelques jours, je vous donnerai de ses nouvelles en vous expliquant tout le déroulement, des préparatifs à la convalescence post-opératoire.

26 janvier 2017 : J-1

Ça y est !

Demain est un jour important (avec un peu d’appréhension je l’avoue, une intervention chirurgicale pour un lapin, même en bonne santé et pratiquée par des spécialistes expérimentés, comporte tout de même quelques risques minimes). Rose va donc subir sa première (et la seule je l’espère) intervention chirurgicale pour se faire stériliser.

Je suis quand même soulagée que la date approche car Rose, à cause des hormones qui la tourmente, est invivable en ce moment.

Comme je vous avais déjà expliqué dans ce billet, son comportement a énormément changé depuis quelques temps : je ne peux pas l’approcher sans qu’elle se braque et soit sur la défensive. J’arrive quand même à la caresser (elle aime tellement les caresses) mais c’est toujours accompagné de grognements pas sympa au début. Et dès que je fais un geste, même pour lui tendre sa gamelle, elle essaie de me mordre. Elle tape aussi du pied (cela lui arrivais déjà avant quand le repas n’arrivait pas assez vite ou quand j’étais contrainte de l’enfermer dans son enclos, elle a son petit caractère ^_^) mais là c’est bien plus souvent qu’auparavant et elle fait des crottes partout où elle passe (soupir :-/). J’ai le droit aussi parfois à des pipis ça et là bien entendu…

Je la laisse tranquille, elle vient toujours me voir quand elle est en liberté mais si je veux la caresser, le plus souvent, elle s’en va.

Bref, je peux le dire, elle est insupportable !

Mais cette situation m’attriste aussi car je vois bien que nos câlins quotidiens, qui duraient parfois des heures, lui manquent. C’est la nature qui la pousse à réagir si brutalement, mais Rose la câline, la Reine de son petit monde, toujours propre et curieuse, est toujours la même à l’intérieur.

Alors oui, l’intervention m’inquiète un peu mais après elle redeviendra bien plus calme et plus propre. Ma petite Rose sera enfin en paix (et moi aussi).

Et puis il n’y aura plus de risque qu’elle développe une tumeur utérine ou ovarienne, cause de mortalité très élevée chez les lapines non stérilisées.

Une autres bonne chose suite à cette opération, c’est que, après avoir cicatrisé, elle pourra rencontrer son ami Charly pour de vrai (n’étant pas castrés et stérilisés, mes lapins ne se côtoient pour l’instant qu’à travers un grillage, sortant à tour de rôle la journée, pour éviter une gestation. De toute façon, Rose est beaucoup trop agressive en ce moment pour démarrer une bonne relation avec son copain). Ils ne pourrons pas vivre encore ensemble car Charly sera sûrement tenté de s’accoupler et la harcèlera sans arrêt, mais ils pourront profiter de sorties à deux, sous étroite surveillance.


Les préparatifs

Contrairement à nous, les lapins (qui doivent manger souvent pour éviter l’arrêt de leur transit qui peut leur être fatal) ne doivent pas jeûner avant une opération. Rose continuera à manger normalement jusqu’à l’intervention. Elle aura même du foin et de l’eau à sa disposition chez le vétérinaire.

J’ai préparé une caisse de transport (pour chat), avec au fond une serviette moelleuse protégée par une alèse absorbante. J’utiliserai ce système aussi lors de sa convalescence pour lui offrir une litière sans copeaux de chanvre qui pourraient se coller à ses cicatrices, car l’hygiène, le temps de la cicatrisation, est très importante.

J’y ajouterai une écharpe en tissu polaire pour qu’elle n’ai pas froid et son foin pour qu’elle puisse continuer à manger. J’ai même prévu d’apporter une bouteille de l’eau qu’elle à l’habitude de boire pour éviter de dérégler son système digestif.cage-lapin

Je profiterai de son absence pour lui préparer sa cage de convalescence où elle résidera pendant quelques jours après la stérilisation. Elle n’aura pas non plus de bac à litière, pour éviter qu’elle ne frotte ses cicatrices en entrant et en sortant.

tapis-proprete-chiot-lapin


Le déroulement de l’intervention

La vétérinaire NAC en charge de son opération m’a expliqué le déroulement de l’intervention : Déjà, Rose sera anesthésiée via  un masque qui diffusera du gaz. C’est ce qu’on appelle l’anesthésie gazeuse, qui est la plus sûre et la plus appropriée pour les lapins. L’anesthésie par injection, pratiquée par certains vétos, n’est pas recommandée pour les lapins car elle comporte plus de risques.

Ensuite, elle pratiquera une hystérectomie et une ovariectomie. C’est-à-dire qu’elle enlèvera l’utérus et les ovaires de Rose.

Après l’intervention et peu après son réveil, elle me contactera pour me donner des nouvelles et m’indiquer à quelle heure je pourrais venir la chercher, car oui, Rose rentrera à la maison le jour même.

En l’emmenant à son opération demain, j’achèterai de quoi la gaver si elle venait à ne pas remanger rapidement après. Cela arrive parfois, certains lapins se remettent à manger rapidement et d’autres non. Comme le lapin ne doit pas rester trop longtemps sans manger, il faut alors le nourrir de force pour éviter les problèmes jusqu’à ce qu’il retrouve l’appétit.

Voilà pour les nouvelles du jour 🙂 Je vous en dirais plus demain et j’en profiterai pour ajouter quelques photos.


Suite

2 réflexions sur “Stérilisation : tout ce qu’il faut savoir, avec l’intervention de Rose – 1 –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s